Accueil > Article > Le bélier

Le bélier

Le bélier - Du 21 mars au 20 Avril

Le 15-06-2009

Le bélier est un signe cardinal, le premier signe du zodiaque mais aussi le premier signe de feu qui coïncide avec l’arrivée du printemps, soit la percée de la nature, le commencement de toute chose. L’étincelle.

 

Le bélier.

Du 21 mars au 20 avril

Il est un signe cardinal, le premier signe mais aussi le premier signe de feu du zodiaque qui coïncide avec l’arrivée du printemps, soit la percée de la nature, le commencement de toute chose. L’étincelle.

Le soleil en bélier marque une certaine primauté chez le natif. Il est souvent à l’origine de ses actions et peut entraîner du monde derrière lui. Si personne ne le suit, il y va quand même ! Le bélier agit et il agit avant de penser. Il est de ce fait un excellent meneur de troupe : manager, chef d’entreprise indépendant… Il ne doute pas avant d’agir, il fonce envers et contre tout quitte à en éprouver ensuite certains regrets.

Le bélier regarde devant lui peu préoccupé par le passé. Il est en fait en totale adéquation avec le présent comme ces personnes qui semblent poser la bonne action au bon moment. De l’extérieur il peut donner l’impression d’avoir de la chance mais ce n’est pas particulièrement le cas, il a juste su rebondir au bon moment en ne laissant pas filer devant lui l’opportunité. Il y va. Et il y va si vite qu’il semble anticiper mais non, c’est juste exactement le bon moment. De là, on dit qu’il est courageux. D’autres diront arrivistes, d’autres encore opportunistes. On entendra encore les qualificatifs de « casse cou », « guerrier ».

Sur le plan de la conscience, le bélier dira-t-on la précède. Il ne l’a pas encore acquise. Il va mener à bien l’expérience qui après maturation se transformera en conscience dans le signe de feu suivant incarné par le lion. C’est pour cette raison qu’il semble un brin enfantin dans ses actions. Il est le tout jeune enfant qui vit sans réflexivité. Il est enthousiaste, dynamique, rapide, vif. Rien ne dure bien longtemps avec le bélier et même quand il se cogne aux bobos de la vie, il se régénère aussi vite qu’un enfant et se tient prêt pour la prochaine aventure.

Le bélier dit « je » en opposition à la balance qui dit « nous ». Quelque soit le signe de votre ascendant, il faudra toujours considérer que les caractéristiques du signe de l’ascendant s’expriment dans les termes du bélier qui est le premier signe du zodiaque et le premier sur la roue. Disant, « je » le bélier peut apparaître alors parfois un brin égoïste car il symbolise justement cet ego qui doit pousser pour naître à lui-même et prendre forme, plus tard, dans le signe du taureau. Le bélier est donc le signe de l’expression et de la volonté d’être. Celui avec lequel la nature se lève.

Ses correspondances physiologiques sont évidement la tête (le chef), les yeux, la mâchoire, tout ce qui pousse de l’avant. Le crâne, le cerveau, le visage et les muscles qui le régissent.

La planète qui le gouverne est mars et la maison à laquelle on le rattache est la maison I.

Le soleil est en exaltation dans le bélier et vénus y est en exil. Saturne est en chute dans ce signe. On dira que mars en bélier est en domicile. Le sens qu’on lui attribue est l’ouïe.

équipe Astroriviera