Accueil > Article > Les planètes rapides

Les planètes rapides

Les planètes rapides - Planètes rapides en maisons

Le 19-09-2009

Les planètes en maisons vont pointer les secteurs dans lesquels elles s’exprimeront le mieux ou le plus. Dans un thème, toutes les maisons ne sont pas occupées. Les plus occupées correspondront aux domaines qui concerneront le plus les natifs...

 

Les planètes en maisons vont pointer les secteurs dans lesquels elles s’exprimeront le mieux ou le plus. Dans un thème, toutes les maisons ne sont pas occupées. Les plus occupées correspondront aux domaines qui concerneront le plus les natifs.  Mais une maison peut aussi se faire remarquer par sa vacuité, l’analyse est plus complexe, les maîtrises et les aspects sont indispensables pour s’en faire une idée précise. En attendant, ces indications sur le soleil, la lune, mercure, vénus et mars en maisons vous aideront à approcher votre thème globalement :

Le Soleil en Maisons:

La position du soleil indique le secteur dans lequel nous chercherons à nous affirmer mais aussi celui dans lequel notre personnalité trouvera naturellement son mode d’expression. Selon les aspects, l’épanouissement se fait plus ou moins facilement, plus ou moins tardivement. La position du soleil ne révèle pas à proprement parler « l’ego » mais plutôt notre personnalité profonde, ce qui nous anime, une manière aussi de se mouvoir dans la vie et d’entrer en contact avec le monde.

Soleil en maison I : Le natif cherche à s’affirmer comme il est sans se préoccuper de l’avis des autres. Il avance grâce aux actes qu’il pose dans la vie et à ses expériences.  Il y a peu de différence entre ce qu’il montre aux autres et ce qu’il est. C’est en tout cas ce vers quoi il tend : dire ce qu’il fait, faire ce qu’il dit dans une réelle synchronicité. Il est important qu’il réponde lui-même à ses attentes et à ses questions.  Plus le soleil est près de l’Ascendant plus il est considéré comme dominante du thème. Très près de l’ascendant, l’être est chaleureux mais un peu égocentrique.

Soleil en maison II : Le natif avec le soleil en maison II cherche à faire fructifier ses talents. Il aime partager, acquérir ou donner. Parfois, son travail a un rapport avec l’argent mais d’une manière générale il se réalise au travers de ses acquisitions, ses richesses. Il aime les plaisirs de la chair.

Soleil en maison III : Dans cette maison le natif n’a de cesse d’apprendre. Il se réalise grâce à ses contacts, dans le domaine du  relationnel ou encore de l’écriture. La personne dans son enfance, surtout si elle a eu des frères et sœurs, a eu un grand besoin d’occuper parmi eux une position centrale. Elle agit en adolescent même en vieillissant.

Soleil en maison IV : Ici le soleil est dans la maison de la lune, c'est-à-dire qu’il s’exprime à travers son domaine : celui de la maison, de l’enfance et de la famille. Le natif peut s’appliquer à travailler au foyer, dans la décoration ou à s’occuper de sa famille. Parfois il a du mal à couper le cordon avec ses parents ou sa mère tout en essayant de le faire. Il s’exprime avec pudeur et cherche à protéger que ce soit son lieu de vie ou les siens..

Soleil en maison V : Le soleil est dans sa maison ici. Le natif est attaché à ses enfants, il aime les loisirs, le jeu, l’art. Créatif, il peut se réaliser dans une carrière artistique ou théâtrale. Les relations amoureuses prennent une place importante dans sa vie. Les plaisirs de la vie ou tout domaine dans lequel il se reflète, et qui l’amène à prendre conscience de soi.

Soleil en maison VI : En maison VI, le natif est très mental, il est soucieux de son travail qui l’occupe énormément au quotidien et qui est le plus souvent répétitif. Il est attiré par des professions de service de la restauration à l’aide médicale, le social, le commerce ou encore, l’administratif. Il s’investit beaucoup dans l’aide aux autres et prend un réel plaisir à les satisfaire. L’aspect pratique du quotidien dans son détail l’intéresse.

Soleil en maison VII : Le soleil en maison VII développe une bonne conscience d’autrui si sa conscience s’ouvre à la différence. Dans cette position il a tendance en effet à s’identifier à l’autre, à chercher des modèles dans lesquels il se projette. Il peut ensuite au contraire rejeter l’autre car se ressentant comme dépendant de cette image. Il est très sociable, préoccupé par l’autre et se réalise bien dans les associations (en fonction des aspects). Il attire à lui des personnes qui l’éclairent sur ses traits, lui renvoyant en effet miroir ce qu’il n’arrive pas à saisir par lui-même.

Soleil en maison VIII : Le natif dont le soleil se trouve en maison VIII est un passionné qui se réalise à travers de nombreuses crises dont il se relève en général « purifié », plus vigoureux. Ces crises psychologiques fonctionnent comme un moyen d’épuration de ce que le natif peut garder ou rejeter, de ce qu’il possède et de ce qui ne lui appartient pas, ainsi peut-il parfois user de ce qui apparaît pour l’autre comme de la manipulation afin de faire le tri.
Le natif est coutumier de la mort qu’elle soit symbolique ou réelle. Dans cette maison, on peut ainsi recevoir ce qui vient de l’autre : les héritages, l’amour, la maladie. Au final, cette maison conduit l’individu vers une certaine libération du matériel accumulé en II et se prépare pour plus de légèreté en IX.

Soleil en maison IX : En maison IX, le soleil s’épanouit dans les grands espaces qu’ils soient spirituels ou géographiques. Il est attiré par l’éducation, les longues études, ce qui le met en contact avec d’autres horizons. L’être n’a de cesse d’élargir sa conscience, il rayonne, entraîne. Il peut être à la source d’une réelle émulation.

Soleil en maison X : En maison X, le soleil a besoin de se réaliser publiquement, d’atteindre les hauteurs, de donner un maximum de chances à ses objectifs. Il accorde une grande importance à sa vie professionnelle. De par sa nature, il ne peut rester dans l’ombre et fraie avec la société. Il agit dans un milieu proche du milieu familial que l’on aurait élargi en en reprenant ses valeurs. Il peut faire figure de patriarche, comme chef on le trouvera paternaliste. Il instaure des limites, des règles et le plus souvent, il est juste mais sans état d’âme. (selon le signe bien sûr).
 
Soleil en maison XI : Le soleil en maison XI attire les autres : les amitiés et les soutiens. L’être se sent concerné par eux, ils le lui rendent. Il est rassembleur et peut devenir le chef de file d’un mouvement artistique, d’un projet humanitaire à moins qu’il ne se laisse lui-même embarqué sur le bateau affrété par d’autres. Le groupe en général est porteur pour le natif, il s’y sent à l’aise et il est conscient qu’on ne peut guère changer le monde tout seul. En tout cas, lui, c’est au niveau universel qu’il cherche à agir, adepte de la politique des grands travaux, des grandes campagnes médiatiques. Il est prêt à tout pour renouveler, initier, lancer des défis à l’inédit. Le natif peut dans certains cas être intéressé par des mouvements anarchiques, en révolte contre l’ordre établi ou des structures trop étroites. Il brise les chaînes.

Soleil en maison XII : Le natif dont le soleil se trouve en maison XII se sent concerné par les autres auxquels il cherche à venir en aide. Solitaire surtout parce qu’il est réactif aux blessures d’autrui qui le renvoient sans doute aux siennes propres, il est capable d’une générosité absolument désintéressée. Dans sa retraite, il pense/panse le monde en cherchant inlassablement à procurer la lumière qui lui manque. Il peut occuper une place stratégique dans l’ombre des autres. Au négatif, il peut se fuir ou fuir les autres, vulnérable aux émotions par lesquelles il se laisse submerger ainsi se met-il à se nuire en buvant, se droguant, en développant une dépendance néfaste. Il peut vivre des épreuves mystiques. Les lieux clos sont ceux dans lesquels il vibre le mieux. Il a le sens du sacrifice et choisira de travailler dans les lieux où d’autres ont été exclus : les hôpitaux où les malades ont été coupés de leur vie sociale et familiale, les prisons où l’on prive l’individu de ses droits civiques, les lieux religieux où l’ascèse et la prière isolent. Il nage ainsi à l’abri des préjugés, recevant l’autre dans un total abandon, qu’il s’agisse d’un autre homme ou d’une divinité.

 

La Lune en Maisons:

 

Lune en maison I : Les réactions émotionnelles du natif sont apparentes, il ne peut les cacher. Il réagit vivement à la manière dont il est perçu ou reçu. Pour être bien, il a besoin de se sentir apprécié. Le regard de l’autre peut dans certains cas le déstabiliser. Il cherche sans cesse l’approbation d’autrui. La présence de la mère a pu être lourde, voire étouffante et tout au long de sa vie, les femmes ou le groupe exerceront une emprise sur sa personnalité ce qui peut l’empêcher en fonction du reste du thème de s’affirmer.

Lune en maison II : Le natif est sensible à ses acquis. L’instabilité matérielle entraîne chez lui des fluctuations d’humeur. Il est inquiet quand il se sent dépossédé. La nourriture peut jouer un rôle important de compensateur. Cette position n’est pas toujours idéale pour une stabilité financière, notamment parce que le natif y attache une trop grande importance qui a tendance à le pousser à s’identifier à ce qu’il possède. L’argent provient en général de la famille ou d’une clientèle.
 
Lune en maison III : En maison III, la lune a tendance à pousser le natif à se déplacer souvent que ce soit dans le domaine professionnel ou personnel. Il peut écrire pour un public. Les rôles d’intermédiaire (de mise en relation) entre l’écriture et un public sont courants. La personne développe en effet assez bien son réseau professionnel. Elle se sent bien au contact des autres. L’entourage peut jouer un rôle positif ou négatif dans la vie de la personne soit qu’elle y soit soumise soit au contraire, qu’elle s’en serve à des fins personnelles. Les liens avec la fratrie sont étroits.

Lune en maison IV : En maison IV, la lune est en domicile et provoque chez le natif un besoin important de se ressourcer régulièrement en famille ou au foyer. De nature casanière, à la maison où il ne s’ennuie pas. La femme rassure et la mère peut être une sorte de « Mama » dans les jupes de laquelle on retrouve une certaine sécurité. Ainsi, l’homme marqué par cette position recherchera-t-il dans les femmes ces caractéristiques maternelles.  Le natif peut en revanche être amené à déménager souvent dans son parcours. Il peut aussi travailler avec un public à partir de son domicile où sa popularité sera excellente.

Lune en maison V : En maison V, la lune met l’accent sur la créativité qui constitue un canal pour ses émotions. La personne peut trouver un public dans l’art qu’elle pratique. Elle vit ses histoires d’amour d’une manière théâtrale et n’éprouve généralement que peu de difficultés à rencontrer des partenaires. Le contact avec les enfants est facile et comme mère ou pédagogue, le natif est attentif à eux. L’imagination prend une place importante dans la vie du natif qui s’affirme et se réalise au travers elle.

Lune en maison VI : La lune en maison VI met le natif au quotidien en rapport avec une clientèle, un public (qu’il soit hospitalier, aide-ménagère  ou autre) pour lesquels il exerce un service. Chez une femme, il peut y avoir le désir de ne pas travailler et de s’occuper au foyer des tâches quotidiennes. La personne a besoin de se sentir utile. Elle est soucieuse du détail et de l’aspect pratique. Avec cette position, on peut être sensible aux secteurs de la santé ou facilement répercutés les problèmes professionnels sur la santé. Il se peut que le natif travaille pour plusieurs personnes à la fois ou cumule différents petits boulots. Parfois cette position entraîne aussi une certaine instabilité professionnelle.

Lune en maison VII : La lune en maison VII indique pour un homme l’attirance pour les femmes équilibrées, sensuelles, douces et « traditionnelles ».Il a en général du succès auprès d’elles. La femme, quant à elle, cherche l’harmonie dans le couple et a besoin que ses relations se traduisent par une union officielle, un contrat. Les associations pour les deux sexes sont bénéfiques et le public est au rendez-vous peu importe l’activité pratiquée. C’est une force pour qui travaille avec les autres. Les émotions peuvent s’exprimer aisément, sans heurt mais l’être peut développer une forme d’identification aux autres qui ne lui permet pas facilement de se découvrir et de s’autonomiser pleinement.

Lune en maison VIII : La lune en maison VIII indique des émotions assez torturées et tortueuses. L’être passe en effet par maintes crises émotionnelles avant de trouver l’équilibre. Sa sensibilité est extrême d’où le fait que l’on trouve de nombreux médiums avec cette position là. La famille a pu subir des transformations et l’enfance aussi n’a pas toujours été source de plaisir. En effet, le foyer a pu souvent être soumis aux changements : séparations, deuils, crises. L’héritage familial (au figuré comme au sens propre) est lourd à porter. L’être  en retire une certaine force  pour le reste de sa vie surtout s’il apprend à lâcher prise plutôt que de cherche à contrôler ce qui lui échappe.

Lune en maison IX : La lune en maison IX peut indiquer que le foyer (ou l’enfance) s’est  trouvé à l’étranger. Parfois, ce sont les origines du natif qui ont leurs racines dans un autre pays, une autre religion. Le natif trouve du plaisir à parcourir ou explorer le monde en élargissant sans cesse son point de vue que ce soit spirituellement ou géographiquement. Plutôt optimiste, il a foi en ce qu’il ressent. Il peut avoir un certain succès à l’étranger ou auprès des étrangers. Il doit faire attention à son poids car il a bon appétit.

Lune en maison X : En maison X, la lune apporte une grande popularité notamment dans le domaine professionnel. On peut travailler à gérer une entreprise (souvent familiale) ou s’occuper d’immobilier, de restauration. Les femmes ou la famille jouent un rôle dans la carrière professionnelle. Souvent, la vie professionnelle prime sur la vie privée ce qui peut déstabiliser quelque peu la première. Les émotions ne sont pas toujours bien contactées ou exprimées comme passant au second plan.
 
Lune en maison XI : En maison XI, la lune met l’accent sur l’amitié, les projets qui régissent la vie émotionnelle du natif. Celui-ci aime travailler en collaboration avec les autres et au service d’un mieux pour les autres. Il a souvent des idées contestataires et/ou révolutionnaires qui lui laissent penser qu’il peut changer quelque chose à l’ordre établi. Peu importe le domaine. Cette position est bonne aussi pour toute clientèle ou public car c’est ici vraiment que l’on mesure l’indice de popularité qui s’étend au-delà de l’entourage, la famille, la profession. L’être s’ouvre littéralement à autrui et le comprend. L’amitié est la grande affaire de sa vie, il considère son cercle d’amis comme sa première famille.

Lune en maison XII : La lune en maison XII est ouverte à toutes formes d’expériences. Elle se penche vers l’autre sans préjugé racial, social, religieux… Elle est souvent en contact avec des personnes décalées, étranges, marginales, malades. Elle réagit vivement aux souffrances des autres pour lesquelles elle travaille parfois en commençant par un travail sur elle-même. Les rapports à la mère n’ont pas toujours été source de plaisir. Le natif a pu se sentir isolé dans l’enfance voire incompris. Ainsi est-il capable ensuite de sublimer sa souffrance et celle des autres. Le mystère attire le natif à moins qu’il ne devienne carrément mystique. Chez l’homme, des relations extra conjugales peuvent être la source d’un plaisir dont le secret est le principal attrait.

 

 Mercure en Maisons

 

Mercure en maison I : L’être s’affirme à travers les attributs de Mercure : il est mobile, curieux, communicatif et possède un certain bagou. Selon les aspects et le signe, il a un grand potentiel d’adaptation mais peut, en contrepartie, être nerveux et éparpillé car il a du mal à canaliser ses énergies. Les autres viennent facilement à lui et prennent un certain plaisir à communiquer aussi. Il a une attention pour chacun. Si mercure est proche de l’ascendant et qu’il est donc dominant, la personne peut exercer une activité liée au commerce, à l’enseignement ou encore à l’écriture.

Mercure en maison II : Le natif peut être amené à compter de l’argent, des biens. Il fait preuve d’habileté pour les questions d’argent ou dans le commerce. Il joue avec les idées et cherche à les concrétiser sur le plan matériel. Les concepts, pour lui, doivent s’enraciner dans la terre pour être valables. Ainsi accorde-t-il à l’expérience une grande valeur. Son esprit est pragmatique.

Mercure en maison III : Mercure est en domicile dans cette maison et il déploie toute la légèreté dont il dispose. La plume est légère, l’écriture facilitée, la parole aimable, l’être bavard. Le natif réfléchit vite, il est capable d’une bonne répartie, de jeux  de mots, d’humour. Il a le sens des négociations. Il est capable aussi de créer des représentations du monde, de conceptualiser.

Mercure en maison IV : Cette position de mercure peut amener pas mal de déplacements et de déménagements dans la vie du natif. La communication avec la famille a pu être fluide (si bons aspects) et on est capable de créer ensuite soi-même une famille où l’on prendra le temps de parler avec ses enfants. La personne peut travailler dans l’immobilier mais d’une manière générale, elle peut exercer une activité commerciale dans son foyer. Il se peut que l’arbre généalogique ne soit pas simple et qu’il y ait eu de nombreuses dispersions. La maison est un lieu de connaissance où l’on trouve des livres. On peut aussi écrire chez soi.

Mercure en maison V : Mercure en maison V est capable de beaucoup de créativité sur le plan littéraire. On peut être amené à écrire des pièces de théâtre. Les activités avec les enfants sont une vraie source de bonheur. L’être est joueur et malin. La vie amoureuse est vécue sur le mode ludique avec beaucoup de légèreté. Les relations avec les autres sont empruntes dune certaine magie. On fait chaque chose avec beaucoup d’imagination.

Mercure en maison VI : En maison VI, mercure est aussi en domicile mais il est plus lié à l’aide aux autres, à la notion de services rendus. Au sein de sa profession, on est amené à manipuler, à se servir d’outils et surtout à exercer plusieurs tâches. La personne travaille dans le détail. Si la personne ne travaille pas, elle se consacre à une multitude de tâches quotidiennes et n’aime pas rester bras croisés. Une certaine tendance à l’hypocondrie est à souligner.

Mercure en maison VII : Avec mercure dans cette maison, on peut être amené à réfléchir avec les autres, en association par exemple. On peut aussi s’occuper de rédiger des contrats. L’habileté est mise au service des arts. La personne est soit diplomate, soit procédurière selon les aspects à mercure. Au sein du couple, elle aime passer de longues soirées à communiquer avec son partenaire mais ne fait pas toujours preuve de stabilité affective. Soit qu’elle réalise plusieurs unions avant de se stabiliser, soit qu’elle éprouve des difficultés à s’engager.

Mercure en maison VIII : La personne peut s’occuper d’héritages, d’objets retirés et revendus comme ce peut être le cas d’un commissaire priseur. Les sujets de la mort, de la sexualité font objet de curiosité pour le natif au travers de la psychologie par exemple. L’esprit est intuitif et profond. Ce peut être encore une bonne position de mercure pour les enquêteurs, les profileurs, les médecins légistes.

Mercure en maison IX : Ici mercure prend une nouvelle dimension. Il passe du concept, de l’image à la réalisation de celle-ci qu’il confronte au monde. Le natif peut avoir un don particulier pour les langues étrangères. Il est apte à faire de longues études. La philosophie, le droit, les langues, les romans et la lecture sont des activités qui peuvent l’intéresser. Les métiers de l’édition comme ceux de l’enseignement sont soulignés. Avec mercure en maison IX, la conscience des gémeaux s’est élargie au domaine des idées, des grands courants.

Mercure en maison X : Mercure en maison X peut amener la personne à se servir de son habileté au sein de son travail. Sa vie publique est en exergue et il communique beaucoup, à moins qu’il ne travaille directement dans un métier de la communication. L’esprit est stimulé et l’on peut être assez instable sur le plan professionnel car on a tendance à rompre les contrats lorsqu’on ne trouve plus cette stimulation intellectuelle. L’écrit peut aussi occuper une place importante dans la profession. Il est important que l’on obtienne une certaine responsabilité dans son emploi ou du moins, la possibilité de prendre des initiatives.

Mercure en maison XI : En maison XI mercure peut donner accès à des métiers liés à la communication, aux nouvelles technologies comme l’informatique, la téléphonie par exemple. La personne possède un grand réseau amical. Le natif peut travailler par exemple dans des domaines comme celui de  l’intelligence artificielle qui mêle la communication aux technologies. On peut aussi être amené à travailler dans les transports. Le natif est stimulé par une émulation de groupe, par des projets d’envergure que ce soit dans son cercle amical ou professionnel. Il fraie avec les autres facilement (sauf en cas d’aspects difficiles).

Mercure en maison XII : Avec cette position, mercure est plus en retrait. L’intelligence s’exerce dans l’ombre. Le natif a pu traverser des moments de solitude notamment au cours de son adolescence. L’être aime réfléchir à comment aider les autres. Il peut avoir des visions prémonitoires ou des communications médiumniques. Il réfléchit de manière illogique et les autres ne le comprennent pas toujours. Il peut se sentir différent dans son approche du monde. L’esprit est plutôt contemplatif.

 

Vénus en Maisons

 

Vénus en maison I : Cette position apporte un côté chaleureux à la personne, elle est altruiste. Elle a le goût de la séduction qui d’un côté, la pousse à montrer le meilleur d’elle-même mais d’un autre, peut la rendre dépendante de l’image qu’elle donne et qu’on lui renvoie. Vénus en maison I apporte du charme au natif.

Vénus en maison II : En maison II, vénus est en domicile. Le natif développe ses acquis et …son compte en banque. C’est un jouisseur qui aime les bons repas, les plaisirs. Il a l’esprit matérialiste et s’il est généreux, il n’est aussi pas indifférent aux personnes qui vont lui apporter de l’argent. En général, il sait comment faire rentrer de l’argent dans les caisses.

Vénus en maison III : C’est une excellente position pour ceux qui écrivent et surtout de la littérature. Les rapports avec l’entourage et les frères et sœurs sont pacifiés. Il est capable de créer les bons contacts, d’entretenir un relationnel qui lui est utile.

Vénus en maison IV : Le natif s’est senti aimé dans son milieu familial. Il s’y est épanoui (sauf mauvais aspects bien entendu). Il aime rendre son foyer chaleureux afin d’y recevoir ses amis ou sa famille. Il peut aussi avoir du goût pour décorer les maisons et il est rare qu’il vive seul au sein de son foyer.

Vénus en maison V : Les amours sont placés sous une bonne étoile et les arts aussi. La personne peut s’épanouir au travers d’un art quelconque, il peut aussi être chanceux aux jeux.
Selon les aspects de vénus, l’être peut multiplier les amours. Il y a une sorte de don pour participer à la vie avec joie.

Vénus en maison VI : Les tâches quotidiennes sont faites avec amour et on a tendance à se sacrifier un peu en rendant de nombreux services. L’amour des animaux, des petites tâches est renforcé. Le secteur de la santé est plutôt bien aspecté et on peut rencontrer l’amour au travail. En fait le quotidien est un facteur important au bonheur : travail, santé et amour sont liés.

Vénus en maison VII : Il s’agit du deuxième domicile de vénus. Ici, ce sont surtout les associations, les contrats, le couple  qui seront porteurs d’épanouissement. En général, l’être cherche un équilibre dans son travail en privilégiant les associations, cherche un équilibre en amour en cherchant à harmoniser le couple duquel il attend un investissement partagé. Ici, la personne dépend de l’effet qu’elle fait à l’autre, elle peut être légèrement narcissique et il est donc bon de trouver une activité telle que la photographie par exemple.

Vénus en maison VIII : Ici, le natif a tendance à s’attacher aux amours malheureuses qui ne lui permettent pas de s’épanouir. Dans certains cas, l’être est morbide dans sa manière d’aimer ou s’attache à des relations impossibles. On peut obtenir des héritages, être marié à un homme ou une femme riche. La sexualité est puissante et passionnée. Cette position pousse l’être à se questionner sur sa vie affective et souvent, il passe par des crises affectives, des ruptures brutales ou compliquées qui peu à peu le conduisent vers un amour plus spirituel.

Vénus en maison IX : Vénus en maison IX comme en sagittaire par ailleurs, peut conduire la personne à épouser un étranger. On aime les voyages, la lecture, les amours intellectuelles parfois. L’amour doit permettre à l’être de s’élever, de s’ouvrir à quelque chose de différent. On peut aussi aimer une personne en rapport avec la symbolique de cette maison de l’écrivain à l’avocat en passant par un professeur ou un guide.

Vénus en maison X : cette position de vénus en maison X indique souvent que dans son métier, le natif travaille avec l’esthétique, les arts ou l’argent. Sur le plan social, il sait charmer son auditoire et attirer à lui les bonnes personnes. Il est ambitieux et peut éventuellement rencontrer son partenaire dans le cadre de son travail.

Vénus en maison XI : Ici, le natif attire à lui de nombreux amis avec qui il entretient des relations sincères et avec qui il aime partager de nombreux projets. Il peut vivre des amitiés amoureuses ou trouver son partenaire dans son cercle amical. Il est capable aussi de réunir les appuis nécessaires pour atteindre ses objectifs. En règle générale, il aime avec un certain détachement comme si son amour ne pouvait se satisfaire d’une relation exclusive car il est plutôt indépendant  et accorde sa sympathie à tous avec tolérance et largesse de vue.

Vénus en maison XII : Ici l’amour s’apparente au sacrifice et les sentiments sont vécus en profondeur parfois en cachette (relations extra conjugales) mais le natif n’avoue pas toujours ses sentiments, il peut les garder secrets longtemps avant de se déclarer. Il est fusionnel dans ses relations. C’est dans l’intimité qu’il donne le meilleur de lui-même. Il est sensible et délicat, un peu fuyant parfois. Si sa timidité l’emporte, il peut connaître une solitude affective douloureuse.

 


Mars en Maisons 

 

Mars en maison I : Le natif possède une grande énergie et s’affirme par l’action, quelquefois par la force. C’est une vraie tornade qui aime être à l’origine des projets ou initier l’action. Il ne prend pas toujours le temps de réfléchir avant d’agir mais ce feu peut aussi s’éteindre rapidement. Il est bon pour l’individu de trouver un sport ou une activité afin de canaliser ce réservoir d’énergie auquel cas elle peut être soit retournée vers le natif lui-même soit être tournée vers les autres à travers une attitude violente ou colérique.

Mars en maison II : Ici l’action est au service de l’esprit pratique ce qui donne beaucoup de pragmatisme. L’action peut être lente mais continue et le natif s’accroche jusqu’à obtenir ce qu’il souhaite. Cette action peut être tournée vers l’accumulation de biens mais le natif peut aussi parfois dépenser son argent de manière compulsive. L’individu se fixe des buts concrets.

Mars en Maison III : Il peut exister des conflits avec les frères et sœurs ou l’entourage. Parfois on trouve chez les natifs des histoires de rivalités avec le voisinage. Le natif est tourné vers la communication et son énergie est au service de la communication, il se déplace beaucoup, dans son travail par exemple. Cette position amène beaucoup d’impatience dans la discussion car le natif pense vite et attend que l’on comprenne vite en retour. Il faut faire attention à la vitesse lors de ses déplacements.

Mars en maison IV : Des conflits familiaux ou de la violence dans le foyer d’origine et/ou celui fondé par le natif ensuite peuvent nuire à la bonne entente familiale. Le natif peut devenir un grand défenseur de la cause familiale ou protéger son foyer avec virulence. Le corps possède une grande vitalité.

Mars en maison V : Le natif est sportif et selon le signe de mars on pourra augurer du sport qui lui convient. Il ne craint pas la compétition qu’il vit comme un jeu. Sur le plan amoureux, on peut ressentir un désir profond pour ses partenaires, un désir qui a quelque chose de primaire. Les relations aux enfants sont parfois conflictuelles, voire violentes. En revanche, cette position est bonne si l’individu est créatif car il n’aura certainement pas de problème de « production ». On trouve des individus très courageux avec cette position.
 
Mars en maison VI : Mars en maison VI entraîne le natif dans des quotidiens bien remplis. En effet, il dédie toute son énergie au service de l’autre, et des petites tâches concrètes. Il peut ne pas supporter la routine dans laquelle il s’épuise vite. Tous les métiers dans lesquels l’on a affaire aux outils sont bons pour le natif qui les manie avec dextérité. Il doit cependant faire attention aux manipulations car avec son impatience, il risque de petites blessures : coupures, brûlures etc.

Mars en maison VII : Cette position de mars en maison VII n’est pas toujours simple puisque la maison VII agissant comme un miroir, renvoie le natif à sa propre agressivité ou colère (parfois une colère réprimée) au travers de rapports conflictuels avec ses partenaires en amour comme sur le plan professionnel. Les contrats peuvent être rompus faisant place à des litiges, des procès. Dans tous les cas, le natif devra d’abord réfléchir à ce que la personne ou la situation lui renvoie de lui-même en termes d’impatience ou d’agressivité. Vous semblez franche, ne pas mâcher vos mots et vous êtes plutôt frontal quand une situation ne vous convient pas.

Mars en maison VIII : Souvent cette position donne au natif un certain charisme et le besoin de vivre des passions dans quelque domaine que ce soit (il faudra considérer le signe et les aspects). La sexualité peut être intense. Il peut aussi travailler dans des domaines en rapport avec la mort, les assurances, la spiritualité ou encore l’argent, l’exportation etc. Le natif a tendance à prendre des risques.

Mars en maison IX : Le natif lutte pour défendre des idéaux. Il peut travailler dans un domaine où il y a des litiges, être avocat par exemple. Il s’enthousiasme pour les idées, pour des concepts, ou encore être un enseignant passionné mais dans tous les cas il doit faire attention à ne pas devenir intolérant.

Mars en maison X : L’être est ambitieux, il met toute son énergie à atteindre la position qu’il convoite quitte à être opportuniste. Parfois, l’individu peut travailler dans un domaine comme la police ou l’armée dans lequel son énergie est canalisée. Il a besoin de prendre des risques et d’être « excité » par son travail. Il possède un bon sens stratégique.

Mars en maison XI : Le natif avec un mars en maison XI communique beaucoup notamment avec ses amis, il saute de projet en projet et s’active sans cesse en donnant l’impression que ses journées sont faites de 48 heures ou qu’il ne dort jamais.
Cette grande énergie ce besoin d’être à la tête du groupe peut déclencher des conflits amicaux mais aussi, lui donne ce côté « défenseur » qui le fait être respecté. 

Mars en maison XII : Le natif met son énergie au service des autres, avec un secret désir de sauver l’humanité. Son énergie est plus intériorisée ou s’exprime dans l’ombre, dans les hôpitaux ou les prisons  par exemple. Une partie de l’action est cachée au bon comme au mauvais sens du terme. Certaines colères sont intériorisées. La solitude peut être un moyen de se recharger sur le plan énergétique.

équipe Astroriviera