Astrologie générale

Conjonction Jupiter/Neptune en Poissons: nouveau cycle d’environ 12 ans

By 8 avril 2022No Comments

 

Le 12 avril, la grande conjonction Jupiter/Neptune à 23°58 des Poissons rassemblera les 2 maîtres de ce signe qui pourront exprimer le meilleur comme le pire de leur potentiel: d’une expansion sans limite des rêves les plus fous aux grandes désillusions nées de distorsion de la réalité, nous allons regarder ensemble dans les jours à venir ce que cette conjonction nous réserve en fonction de la maison où elle se produit. La dernière fois que ces deux planètes se sont rencontrées, c’était en 2009 dans le 3ème décan du Verseau , vous pouvez  vous souvenir ce qui a débuté pour vous à partir de là, pour moi par exemple, elle se situait dans ma maison VIII et je créais mon activité d’astrologue. La prochaine aura lieu dans le 3ème décan du Bélier en 2035! Jupiter rassemble, expand, octroie sa touche d’optimisme, il aime la vérité, la lumière et peut provoquer des circonstances heureuses dans les lieux du thème où il voyage. En Poissons, il favorisera les envolées lyriques, les connaissances spirituelles et mystiques, il jonglera avec les analogies, rehaussera l’espoir, multipliera les pains provoquant des miracles, gonflant nos aspirations les plus élevées, nous attirera vers un ailleurs. Mais Neptune, roi des prestidigitateurs, capable comme le photographe ou le metteur en scène, de choisir ce qu’il donne à voir en gommant les détails du hors champ, pointe une image fantasmée, idéale, qui ne cherche pas à rendre compte de la réalité mais à susciter par ses choix subjectifs une émotion, une sensation à l’aide d’artifices. Il y a un motif caché avec Neptune et les fantasmes peuvent éclater comme des bulles au moment où l’on croit les toucher.
+++ Un cycle d’environ 12 ans m’ ouvre les portes de la perception, du mysticisme, de la spiritualité, des états de conscience modifiés, prêt à tenter des expériences castanediennes sur les traces des chamans: rien sinon la transcendance. La méditation, les retraites et pèlerinages en lieux sacrés me plongent dans la béatitude. Les coulisses de notre inconscient en tant que patients ou thérapeutes sont des voies navigables au même titre que mes rêves qu’il sera judicieux de noter car pouvant m’inspirer les desseins les plus extraordinaires pour les 12 ans à venir. Créateur, je jouis d’une imagination sans limite au service d’un art utile, universel. Attiré par les soins sous toutes leurs formes, particulièrement holistiques, qui guérissent l’âme et le corps, je séjourne en ashrams, dans des centres de jeûne ou épris d’aventures je choisis l’exil vers des terres qui élargissent mon horizon spirituel.
— L’ivresse de la solitude a parfois ses revers, nous déconnectant de nos semblables, je m’éloigne de la réalité et la retraite sacrée peut se terminer en séjour psychiatrique tandis que la mandragore du Chaman m’envoie en cure de désintoxication. Dépendant des paradis artificiels, je flirte si bien avec mes limites que je finis enfermé 12 ans entre les murs d’Alcatraz. Les aides sociales confortables que je reçois de l’état me font passer à côté de mon potentiel et l’exil est forcé, pour sauver ma peau. Take care ?
+++Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de la communauté et de l’intégration sociale: bénéfice des réseaux sociaux, renouvellement et élargissement du cercle amical, de la clientèle ou d’un site Internet, grands projets humanitaires qui réunissent autour d’un idéal sociétal… Il est temps pour moi de créer de nouvelles connexions et de me rapprocher de personnes influentes empruntes de sagesse pour réaliser mon new deal personnel afin de l’étendre et d’en faire profiter ceux qui me sont chers. Je m’engage pour mes rêves et projets à long terme, je deviens moteur d’un groupe, d’une équipe qui surfe sur ma foi. Manque de moyens ? Je privilégie les financements participatifs, les banques solidaires et équitables. Mes projets trouvent un écho au-delà des frontières, on écrit même un article relatant mes idées novatrices sur les nouvelles pédagogies. Les intérêts d’autrui profitent à mes propres intérêts et inversement.
— Je deviens dépendant des ressources d’autrui, je frappe à toutes les portes des associations pour assurer ma subsistance. En quête de popularité, je suis castée pour les Marseillais ou exprime mes opinions chez Hanouna, mes propos sont tronqués, je finis accusé de défendre la cause des requins blancs et cis-genre du Pacifique. Je place tous mes deniers dans un groupe de méditation de pleine conscience qui travaille à élever le niveau spirituel de l’humanité mais il s’avère que le gourou est membre d’un cartel colombien qui a trouvé moyen d’écouler sa coke. ? Take care!
+++ Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de la reconnaissance, mes efforts remportent l’approbation de mes pairs qui m’offrent des responsabilités  me permettant de régner et de déployer mes principes élevés de bienveillance et de générosité. En tant que chef d’entreprise, je suis créatif, solidaire, je me préoccupe d’environnement, de voyages, de psychologie, de spiritualité, de guérison, j’invente des outils qui rendent service à mes collègues. Je suis motivé par une mission, une vocation, mon travail doit faire sens, je fais profiter les autres de mon expérience. Je deviens l’égérie d’une marque, je rencontre la célébrité en dehors de mes frontières ou domaines habituels de compétence. De nouveaux diplômes me gratifient d’un titre élevé, je m’appuie sur la créativité d’autrui et traduis le futur Nobel qui me conduit hors de ma région ou de mon pays où je me marie devant des convives venus nombreux. Je fais le pari du gagnant/gagnant.
— Propulsé dans un monde inconnu et virtuel dans lequel je n’ai aucun repère, je suis éclaboussé par un scandale de mœurs où je deviens le DSK de la décennie. On me reconnait pour les mauvaises raisons et on m’accuse des choses les plus insensées. Je porte autour du cou, mes rouleaux de Papyrus, on me prédit un avenir prometteur mais je suis recalé à chaque entretien car mes attentes sont trop élevées. Mon entreprise s’étend à l’International, je suis muté en Pentagonie où j’intègre une colonie de pingouins, je signe un contrat éthique avec une bande de hippies dont le business fait faillite après moins d’un an d’activité. ? Take care!
+++Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes du savoir à travers des enseignements et enseignants idylliques qui font exploser mes neurones, mes croyances et me transportent vers de toutes nouvelles perspectives. Je veux défricher les terres de la connaissance et voyager pour nourrir ma créativité et ma spiritualité. Je me connecte à travers des étrangers aux cultures autochtones qui me permettent d’explorer de nouveaux concepts philosophiques. Sur ma route, je rencontre un guide qui, en dispensant ses connaissances, me permet de donner sens et corps à mon travail. Je deviens travailleur nomade, mon quotidien se téléporte vers d’autres régions, vers d’autres pays, je suis muté, je déambule sans frontière. Je dispense moi-même la sagesse accumulée de mes expériences et grâce à ma créativité, je rends ce savoir attrayant, j’élève les esprits qui m’élèvent en retour dans une spirale infinie. Je deviens citoyen du monde, polyglotte, pénètre les arcanes ésotériques des religions, intéressé par les mystères de la Création, je publie les écrits qui relatent mes pérégrinations.
—A force d’errer sans but, je contacte d’urgence les services sociaux de ma ville car je suis devenu SDF. A l’université mes connaissances théoriques sur les philosophes grecs du III ème S avt JC ne débouchent sur aucune voie concrète. A force de ponctuer mes phrases de morale et de proverbes, j’incarne un Bouddha discount qui parle comme les citations des murs  Facebook. En voyage à Bali, je finis dans un camp de quarantaine où l’on me vaccine de force et quand j’en sors enfin, mes bagages ont disparu et je dois comparaître devant un tribunal exotique. ? Take care !
Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de l’insondable m’intimant d’explorer les mystères des sciences occultes et les arcanes du cerveau humain. Je chasse enfin mon anxiété viscérale grâce à l’aide d’un thérapeute pratiquant la méthode mésopotamienne des incantations à Ishtar. Guéri, je m’engage à faire bénéficier autrui de mon expérience, je deviens maître praticien en hypnose, mon cabinet ne désemplit pas. Je chevauche mes peurs, je domestique mes angoisses. Je tombe enceinte miraculeusement en dépit de tous les pronostics ou j’exauce simplement mon désir si c’était mon souhait. Le tantrisme n’a plus de secret pour moi, ma sexualité me connecte à la Source, j’entre en fusion avec mon partenaire cosmique grâce à des rituels qui nous branchent sur la même vibration. Des opportunités d’améliorer mes finances à travers des placements inspirés, des ressources partagées, un prêt ou un héritage me permettent de liquider mes dettes et d’assurer ma sécurité pour les années à venir, je décide d’en consacrer une partie à une banque alimentaire pour les plus démunis.
—C’est pas ma faute si je ne connais pas la formule pour que mon mari, transformé en concombre, reprenne forme humaine, c’était pas écrit dans mon livre d’apprenti sorcier! Porté par la foi en mon étoile, j’investis tous mes deniers dans la dernière cryptomonnaie mais une panne informatique mondiale engloutit tous les codes numériques. Ma grande tante m’a légué tous ses biens, à moi la maison au soleil mais j’ai malencontreusement oublié de lire la clause du contrat qui soumettait le taux d’intérêt à une hausse de 2% à chaque variation climatique. Enceinte enfin! L’échographie révèle des triplés ? Take care!
+++Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de l’union et de l’engagement, j’entre en contact avec les autres à travers le partage d’idéaux et sur un plan spirituel, je me mets à leur service, je les aide à prendre conscience de leur potentiel créatif et je grandis à leur contact. On appartient à la même famille d’âmes. Je travaille derrière un écran, communique à distance. Je profite des conseils d’un mentor, l’avocat que j’ai engagé me fait gagner tous mes procès. Des opportunités de collaborations, contrats, négociations profitent à mes compétences, étendent ma créativité à grande échelle, font fructifier mes avoirs. J’explore d’autres dimensions du couple, les étapes se succèdent avec aisance, le romantisme est la maille de notre lien. Je veux tout vivre avec la personne de mes rêves :vie commune, enfants, mariage et lune de miel, nous nous inspirons mutuellement et même si parfois, elle vit au loin, je foulerai du haut de mes talons aiguille, la distance qui nous sépare.
—J’ignorais que le musicien engagé dans mon groupe avait des problèmes d’alcool, la tournée est annulée, le tourneur nous attaque devant les tribunaux pour salle pleine et scène vide. Mon ami est fusionnel. Très fusionnel. Trop fusionnel. Mon ami est dépendant, il m’asphyxie, vit à mes crochets, un soir sur deux nous finissons par de longues discussions sur le Divan, je suis son Freud, il est mon homme aux rats. Quand un contrat est trop beau pour être honnête, c’est qu’il est en général…trop beau pour être honnête ? take care !
+++ Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de la guérison à travers mon investissement quotidien dans mon hygiène de vie. Je découvre avec passion l’herboristerie et me concocte des crèmes circulatoires à la fleur de Forsythia, je dévore tous les livres de Deepak Chopra, je deviens le roi de la pharmacopée naturelle. Au détour d’une conversation, on me recommande un acupuncteur qui trouve immédiatement le méridien qui provoquait ma sciatique. J’enchante mes proches, suis l’Amelie Poulain de mon immeuble et en retour, mes voisins me gratifient de leur sourire, d’une bouteille de génépi. J’accueille à la maison les chiens et chats errants du quartier. J’entretiens d’excellentes relations avec mes employés, j’ai engagé la perle rare, et si je suis employé moi-même, je suis épinglé comme collègue le plus serviable de l’immense équipe à chaque fin de mois. En dehors du travail, je pratique le yoga et la respiration afghane pour une randonnée prévue sur le pourtour méditerranéen. Il m’arrive de donner des massages californiens aux amis de passage, ça me donne l’occasion de m’exercer.
— Je prends depuis 2 mois ma cuillère d’argile quotidienne contre les brûlures d’estomac, on dirait que je suis en train de m’intoxiquer. Je fais attention chaque nuit quand je vais faire pipi, à ne pas écraser un chaton, c’est fou comme ils se sont multipliés à vue d’oeil, pour l’instant ils me tolèrent encore chez eux. Mais pour combien de temps ? J’ai épuisé les spécialistes, aucun ne me donne le même diagnostic, certains prétendent même que je serais hypocondriaque. Le travail ? Pffff! Flemme ! Ça fait 6 mois qu’il manque tous les soirs de l’argent dans la caisse, je me demande s’il y a un rapport avec la nouvelle garde-robe de mon employé et sa voiture clinquant neuve ?? Take care
+++Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de la joie et de l’amour inconditionnel. « Un baiser mais à tout prendre, qu’est-ce ? Un serment fait d’un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose que l’on met sur le i du verbe aimer « (Edmond Rostand) Ma créativité est sans frontière, mon inspiration inonde les terres brûlées, je peux désormais en vivre. Mes amis, mes enfants, mes amours reçoivent des parchemins de poésie. Mon coeur est une maison ouverte sans fenêtre, mon temps un espace pour cultiver mon être. Dans la nature je guette la clairière où déposer mon chevalet, au cours de mes croisières, mon vieux Rolleiflex est mon meilleur ami. J’assiste à tous les spectacles, ils enrichissent mon identité qui enrichit à son tour mes oeuvres. J’intègre un groupe de jazz, m’inscris au conservatoire, je deviens première ballerine à l’opéra, je passe des concours. Je m’éprends du comédien qui joue Cyrano, je suis sa Roxanne. Mes rencontres sont éthérées et romantiques, pas de ce monde. Mon coeur bat en syntonie avec celui de mon partenaire, nous souhaitons accueillir un enfant. Je cherche une école alternative pour mon petit de 3 ans, j’hésite entre m’installer à Auroville ou l’inscrire à Freinet.
—Les écoles alternatives c’est cher, et mon fils est en train de perdre ses repères. Quand on le questionne sur son avenir, il répond qu’il veut devenir un halo de lumière qui éclaire l’humanité. J’ai rencontré la femme idéale, elle vit à Tombouctou, on s’est jamais rencontrés dans la 3D, mais y’a des dimensions plus subtiles, la preuve elle me presse tous les jours pour que je lui envoie une promesse de mariage. Après avoir maté un film hier soir avec ma fille, lui avoir chanté 1 berceuse avant de s’endormir, l’avoir réveillée d’un baiser sur le front à 8h pour qu’on prenne le brunch ensemble, elle m’a traité de mère intrusive. 18 ans, c’est vraiment l’âge ingrat. ? Take care!
+++ Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de l’intériorité et de la connexion à mes racines. Je ne transigerai pas avec mon idéal de lieu de vie quitte à changer de région ou de pays, je dois pouvoir m’y ressourcer et booster ma créativité car j’y passe beaucoup de temps. Peut-être même y aménager 1 espace pour y prodiguer des soins énergétiques à une clientèle choisie. Je dois aussi pouvoir y cultiver mon potager en permaculture, créer un bassin à phytoėpuration, ou me joindre à d’autres âmes dans un projet d’écohameau. Mon antre deviendra mon sanctuaire où j’accueillerai les êtres que j’aime et ma famille qui s’agrandit. Les liens à mes racines se guériront grâce aux ateliers de constellations familiales, à mes recherches généalogiques, au travail sur les mémoires cellulaires ainsi j’apprécierai davantage les mariages, baptêmes, cousinades auxquels je serai convié.
—Je ne comprends pas si c’est à cause de l’inflation mais impossible de trouver un mas provençal, aux poutres d’origine, au calme, sur 1 terrain de 2 hectares, traversé par un ruisseau malgré mes 50000 € d’économie. Je vais peut-être accepter le logement social à la cité des 4000. Je suis tombé sur une affaire en or aux pieds des Cévennes, j’avais pas calculé que la maison était en zone inondable et que mes 2 voisins écopent pendant des semaines à chaque épisode cėvénol. C’est ma 3ème femme qui demande le divorce, aucune ne comprend que je me partage en garde alternée, une semaine chez mes parents et une semaine avec elle, pourtant à 40 ans, je dois m’occuper de mes parents malades, de ma petite soeur sans emploi, que deviendraient-ils tous sans moi? ? Take care!
+++ Un cycle d’environ 12 ans m’ouvre les portes de la communication et de l’esprit. Je développe mon intuition en devinant pierre-puits-papier-ciseaux, j’échange par voie télépathique, je deviens le médium entre différentes dimensions, je mets ma prescience au service d’une clientèle en m’appuyant sur des supports tels que les runes ou le tarot. J’ai des idées géniales, j’en écris des livres de développement personnel, on m’invite à des meetings, visioconférences pour les promouvoir. Je tisse ainsi des relations étroites avec d’autres professionnels: cercles littéraires, ateliers d’écriture, groupements spirituels, mes centres d’intérêt s’étendent à tout ce qui transcende mon esprit et exalte ma créativité surtout quand j’ai l’occasion d’en faire des usages pratiques et commerciaux. Grâce à mes excellentes intuitions commerciales, je peux enfin m’offrir la voiture de mes rêves qui me permet d’assister à des stages dans les 4 coins de France. Je me chauffe la voix en m’inscrivant à la chorale du village, connu de tous, j’organise la fête des voisins pour laquelle je fais appel à Maurice, le traiteur local, Soso, le DJ de l’immeuble, tout le monde est enchanté. Au quotidien, je règle sans embûche les affaires courantes avec ma fratrie, on se partage équitablement les visites aux parents, on est comme les 5 doigts de la main.
— Ma pensée est créatrice, tous les matins je récite mes mantras au lever, un pour la venue de ma flemme jumelle, un pour faire fortune, un pour accroître ma clientèle, ma vie de chômeur célibataire va bientôt décoller. Je me tiens au courant de toutes les infos, je suis devenu expert en épidémiologie, en histoire de l’Ukraine, grâce à BFM TV, j’ai une base solide, je peux vous donner des conseils avisés. Bien que mon psychiatre affirme le contraire, je sais que tous les soirs au JT de 20h, Anne-Sophie Lapix s’adresse directement à moi. ? Take care !
+++ Un cycle de 12 ans environ m’ouvre les portes de l’abondance, des opportunités d’améliorer mes revenus semblent tous les jours tomber du ciel : une prime, une promotion, j’en oublie mes soucis habituels et en profite pour m’offrir des objets de valeur qui réchampissent mes sens: 1 tableau, 1 sculpture, 1 bijou, 1 parfum, ils déploient la beauté dans ma vie. Je réserve en cachette une maison sur Mykonos pour y inviter mon meilleur ami. Je soutiens les réfugiés ukrainiens en envoyant de l’argent aux associations, j’augmente les tarifs de mes prestations, l’argent supplémentaire me permet d’investir dans un site Internet et d’embaucher une personne qui profitera à mon expansion. Depuis mon voyage à Naples, je réunis des séries d’icônes de saints chrétiens, j’ai commencé avec Padre Pio, j’espère qu’il intercèdera pour moi lors du jugement dernier. En parallèle, je collectionne aussi les gemmes. Créateur, ma côte monte, mes toiles se vendent comme des petits pains. Je cuisine des plats aux saveurs subtiles. Je fais des placements judicieux, j’ai du flair, je mise sur les bons chevaux: pétrole, gaz de schiste. Ma confiance s’en trouve rehaussée.
—J’ai donné toutes mes économies à une association qui m’a convaincu que ne rien posséder était le prix de ma liberté, ce que j’ai bien aimé chez eux, c’est qu’ils semblent concerner par les énergies durables, leur nom est d’ailleurs explicite : l’ordre du Temple solaire. Plus je donne de mon temps au travail, moins je suis rémunéré mais ça permet à l’entreprise de graisser la patte des actionnaires sans qui on ne serait rien, ils finiront bien par nous être reconnaissants. Non? ? A cause de ma collection de poupées de porcelaine, de fossiles, de squelettes d’animaux marins, de vitraux médiévaux, de figures de proue et j’en passe, les pompiers n’ont pas pu passer la porte quand ils sont venus en urgence pour mon hémorragie. On a dû m’évacuer par la fenêtre. Je suis bien en place, je reçois l’APL, le RSA, l’ALF, l’ALS, la prime d’activité, quand les astres seront alignés, je vais pouvoir explorer mes talents cachés. ? Take care !
+++Un cycle de 12 ans environ m’ouvre les portes de ma personnalité. Allô. Non mais allô? Quoi! Je suis la Nabilla de l’éveil, mes dons psychiques sont en perpétuelle croissance. Je rêve, j’imagine, je visionne et c’est là, devenu réalité. Je perçois n’importe quel potentiel d’une situation et suis capable de le manifester. Je m’adapte en toutes circonstances, un jour grande prêtresse, le lendemain Antigone, gagnante de Koh Lanta, Diva à la Scala, serveuse aux Bains Douches. J’envoute les foules, je promeus des savons, Palmolive fait fortune. Je pose un regard bienveillant sur mes semblables dont je ressens la souffrance, je compatis, stigmatise, je suis l’incarnation de la paix dans le monde, je défends une cause. Je suis la cause. La cause, c’est moi. Je relis pour la 12ème fois Madame Bovary. Je sais avec Rousseau que l’homme naît bon et que la société le corrompt. Les partenaires sont fascinés par mon regard impénétrable et ma voix de Fanny Ardent. Je suis heureuse quand je médite au pied d’1 chêne ou quand je communie avec l’enfant que je porte.
—Insaisissable pour mes partenaires, j’ignore moi-même qui je suis, d’où je viens et où je vais. Je m’essaie à différents style, gothique, punk, classique mais celui qui me définit le mieux c’est marginal. C’est vrai que je suis en marge de ma vie. J’ai pas le temps de penser à moi, je répète tous les jours les 14 stations du chemin de Croix en espérant que la Grâce nous sauve tous. Je dors la journée sur des hamacs, sirote 1 puis 2 puis 3 puis 4 mojitos pendant la pause et m’active enfin en plongeant dans la piscine. Le bluff, c’est bien, d’autres s’en sont inspirés, tel est pris qui croyait prendre. ? Take care !
Vanessa Chamonal-Tous droits réservés sur le texte

Wow look at this!

This is an optional, highly
customizable off canvas area.

About Salient

The Castle
Unit 345
2500 Castle Dr
Manhattan, NY

T: +216 (0)40 3629 4753
E: hello@themenectar.com